Accueil > Pour mémoire > Chanter Hécatombe suite

Chanter Hécatombe suite

Michel et Jean-Paul qui avaient chanté Hécatombe de Brassens devant la préfecture de police de Paris le 18 juin 2011 ont comparu devant la justice en décembre dernier. Ils ont été relaxés au bénéfice du doute (les accusations portées contre eux par les gendarmes n’étant pas juridiquement établies).

Un grand merci à toutes celles et ceux qui leur ont manifesté leur solidarité par leur présence en chair en os devant le commissariat du 4ème et au palais de justice.
Un grand merci aussi à toutes celles et ceux qui nous ont envoyé des chèques petits ou gros pour couvrir les frais d’avocat.

Comme dit le Canard : "La liberté d’expression ne s’use que lorsque l’on ne s’en sert pas".

Longue vie à nos chanteurs brassenssophiles !

Mourir pour des idées, d’accord, mais de mort lente !

.

2010-2017 | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0