Jeudi 19 avril 2012 Jacques Colombat

Rencontre avec Jacques Colombat auteur de : « Alexandre Jacob, le forçat intraitable » paru aux éditions Riveneuve en février 2012.

L’histoire d’un anarchiste irréductible et d’un voleur ingénieux qui inspira Maurice Leblanc pour son personnage d’Arsène Lupin.

Lors de son procès Alexandre Marius Jacob revendique haut et clair le droit pour les pauvres de voler les riches.
Bien que n’ayant jamais tué personne il sera condamné aux travaux forcés à perpétuité, direction la Guyane et l’enfer. Il y fera 25 ans et 3 mois (dont 8 ans et onze mois aux fers). Debout. Sans jamais céder sur quoi que ce soit. En dénonçant sans cesse l’administration pénitentiaire.

De retour en France en 1928 il s’installera comme marchand forain. Lors de la révolution espagnole on le soupçonnera d’avoir fait passer des armes aux libertaires. Et le 28 août 1954, ne voulant pas connaître les affres de la vieillesse, il se suicidera en laissant un petit mot : « linge lessivé, rincé, séché, mais pas repassé. J’ai la cosse. Excusez. Vous trouverez 2 litres de rosé à côté de la panetière. A votre santé ! ».

Jacques Colombat est aussi réalisateur de films. Président de l’Association des amis de Georges Brassens, il faisait partie de la chorale qui a chanté « Hécatombe » le 18 juin dernier devant la préfecture de police de Paris (voir l’article : Chanter "Hécatombe").

Pour écouter cette rencontre voir la rubrique Rencontres à écouter en ligne, ou cliquer ici : Rencontres 2012 à écouter en ligne

2010-2017 | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0